Devenir thérapeute ou coach: l’importance de la persévérance

« Il n’y a qu’une seule manière d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi. » (Georges Clémenceau)

C’est sans doute LA phrase que vous devez garder en tête tout au long de votre parcours d’entrepreneur du coeur.

Chaque fois que je vois un thérapeute ou un coach abandonner son rêve, ça me fait mal au coeur. Voir toute cette belle énergie, ces belles valeurs, ces belles compétences se perdre dans des contingences matérielles et ne jamais profiter à tous ces clients qui en ont tant besoin…

Simplement parce qu’il a abandonné son rêve trop tôt … un tout petit peu trop tôt …

Cette marche « trop haute » qui le fait renoncer est en effet souvent la dernière avant un très beau palier sur lequel il aurait pu enfin s’épanouir…

Je me souviens de cette blague qui m’avait fait rire enfant mais qui prend maintenant un tout autre sens:

« 2 prisonniers tentent de s’échapper de prison. Ils ont 100 murs à franchir avant de sortir mais ils ne le savent pas. Arrivé au 99 ième l’un des prisonnier se retourne vers l’autre et lui dit: je n’en peux plus, on fait demi-tour ! ».

C’est une très belle métaphore du parcours de combattant que nous traversons tous vers notre « réussite ».

Nous renonçons juste avant la « libération » et nous perdons bien souvent de vue les 99 murs que nous avons dû franchir ainsi que la réalité parfois littéralement « carcérale » que nous allons retrouver …

Presque tous les entrepreneurs « à succès »‘ le disent: à un moment ou un autre de leur parcours ils sont passés à 2 doigts de tout abandonner. Mais ils ont persévéré et ont réussi.

Evidemment c’est parfois compliqué psychologiquement. Votre situation actuelle est peut-être douloureuse et angoissante. Vous souffrez parfois beaucoup avec bien peu de réconfort …

Mais rappelez-vous dans ces moments-là du conseil de ce préparateur mental de soldats d’élite de l’armée américaine: « Quand vous n’en pouvez plus, que vous pensez tout abandonner … vous n’êtes en réalité qu’à 40% de vos capacités réelles ! »

Un constat qu’il a pu objectiver et mesurer dans les performances physiques et mentales de ses recrues. ..

Vous êtes tous capables de beaucoup plus que vous ne l’imaginez.

N’abandonnez pas.

Persévérez.

Il se pourrait même qu’une forme de « magie » survienne.

Terminons avec cette belle citation de Thomas Jefferson:
« Je crois à la chance et je m’aperçois que, plus je travaille dur, plus j’en ai »

Courage les Entrepreneurs du Coeur,

Avec gratitude,

Julien.

PS: ce dernier mur est souvent plus simple à franchir en étant accompagné. N’hésitez pas à me contacter à ce sujet par email: julien@reussircommetherapeute.com. Mon accompagnement peut être financé par votre CPF.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser …

Devenir hypnothérapeute: ce qu’il faut savoir

Se reconvertir dans le coaching de vie: ce qu’il faut savoir

Devenir thérapeute … ou ne pas devenir thérapeute ?

Vous pouvez à tout moment :
– Rejoindre le groupe « Réussir Comme Thérapeute »: je rejoins le groupe

Vous trouverez des articles de contenu 100% dédiés thérapeutes, des invitations pour des ateliers gratuits, etc.

– vous abonner à la chaîne Youtube: je m’abonne à la chaîne

J’y poste (quand j’ai le temps) des vidéos sur des sujets très concrets en rapport avec votre activité de thérapeute. Vous y trouverez aussi par exemple les enregistrements de mes ateliers LIVE etc.