devenir thérapeute ... ou pas

Devenir thérapeute … ou ne pas devenir thérapeute ?

Suite à mon sondage sur votre niveau d’activité nous avons eu un commentaire très sincère de Véronique sur un sujet qui me tient particulièrement à coeur: le choix de se lancer ou non dans l’aventure pour devenir thérapeute.

C’est une décision effectivement très difficile. Comme le dit Véronique énormément de questions se posent quant à la faisabilité et l’intérêt de notre projet et comme le dit le dicton: “ on sait ce que l’on perd mais on ne sait pas ce que l’on gagne”.

Or vous le savez l’être humain a une sainte horreur de l’incertitude.Notre projet en vaut-il vraiment le coup ? Ne prend ton pas un risque déraisonnable ?

La première chose évidente – j’aime vous le rappeler – c’est qu’en devenant thérapeute vous deux devenez également – et peut-être avant tout – entrepreneur. Et entreprendre c’est non seulement prendre des risques mais c’est aussi travailler souvent plus que lorsque l’on était salarié (surtout au début).

C’est un véritable changement radical de mode de pensée, d’action et souvent de vie.

Pour que ce changement soit pertinent et efficace l’entrepreneur a besoin d’un “pourquoi” puissant.

Car face aux difficultés que vous allez forcément rencontrer, il est absolument nécessaire pour tenir le coup d’être fortement connecté aux motivations qui vous ont poussées à prendre cette décision.

Je ne connais aucun entrepreneur ou plus spécifiquement aucun thérapeute qui réussisse sans un niveau de motivation élevé, sans un POURQUOI très fort.

Alors bien sûr ce pourquoi peut-être très différent d’une personne à l’autre.

Certains se lancent dans l’aventure parce qu’ils recherchent une forme de liberté qu’elle soit temporelle géographique ou même hiérarchique. Pour d’autres c’est parce que c’est le seul moyen de vivre de leur passion.

Les « pourquoi » peuvent être très variés.

Mon premier conseil serait lorsque vous êtes dans cette ambivalence de choix de faire un travail approfondi de clarification de ce pourquoi.

Prenez le temps de réfléchir et d’écrire sur vos valeurs et vos motivations profondes.

Essayez de discuter avec des thérapeutes en activité pour bien comprendre la nature réelle de leur métier et confirmer – ou pas – que cela correspond bien à vos aspirations essentielles.

Mon deuxième conseil serait de ne pas vous laisser diriger par la peur. J’aime beaucoup cette phrase: “Dans la vie on a toujours deux choix: choisir l’Amour ou choisir la peur”.

Personnellement j’essaye de mener ma vie de quelle sorte que je choisisse le plus souvent possible l’Amour. Gandhi disait: “ avoir des rêves et ne pas les vivre c’est manquer d’honnêteté envers soi-même”. J’y crois profondément. La vie est courte et je souhaite en ce qui me concerne la vivre en étant le plus aligné possible avec mes valeurs.

Mais attention il ne s’agit pas d’un jugement ou d’une obligation. L’entrepreneuriat n’est absolument pas une panacée.

Il est tout à fait possible de s’épanouir dans le salariat !D’ailleurs les personnes qui deviennent thérapeute pour “fuir” leur situation actuelle, par rejet d’un système etc. rencontrent souvent plus de difficultés que ceux qui le font pour des raisons positives.

Les pourquoi positifs sont plus puissants que les pourquoi négatifs sur la durée.Il y a également des raisons très rationnelles de ne pas laisser la “peur” l’emporter.Rien n’est définitif.

Vous pouvez tout à fait lancer votre activité puis finalement revenir à votre situation précédente.

Même si il faut se méfier d’un engagement trop timoré car c’est le meilleur moyen de ne pas réussir et de confirmer vos craintes initiales ! Les fameuses prophéties auto-réalisatrices ….

Le choix de devenir thérapeute est d’autant moins définitif qu’il ne nécessite pas d’investissement initial lourd. Vous n’avez pas besoin de vous endetter.

Il faut cependant bien évaluer le niveau de risque économique de votre projet. Je propose d’ailleurs dans la formation sur laquelle je travaille une méthodologie précise pour y arriver.

C’est important de mesurer ce niveau de risque car j’ai constaté que lorsque ce risque est trop élevé et que cette décision vous met dans une trop grande difficulté cela diminue votre capacité à développer sereinement et efficacement votre activité.

Le deuxième argument de cette rationalité est un constat sur l’état du marché. Le marché de la thérapie est certes de plus en plus concurrentiel, mais il y a sur ce marché une immense majorité de personnes qui ne se donnent pas sérieusement les moyens de réussir.

C’est particulièrement vrai sur le marché de la thérapie. Pourquoi ? Mon hypothèse est que de nombreuses personnes sont séduites par les valeurs véhiculées par cette activité qui résonnent fortement avec leurs valeurs personnelles.

Malheureusement elles négligent et méconnaissent totalement la dimension entrepreneuriale du métier de thérapeute libéral.Créer et développer une entreprise dans un secteur concurrentiel comme celui de la thérapie nécessite de la méthode, de l’engagement et beaucoup d’action disciplinée.

Mais c’est tout à fait possible et réaliste sous ces conditions. C’est précisément parce que j’ai vu trop de thérapeutes se lancer sans préparation, « galérer » puis abandonner que j’ai décidé de lancer le groupe FB « Réussir Comme Thérapeute » et que je travaille actuellement sur un programme complet pour vous aider à maximiser vos chances de vivre un jour de votre passion.

Ce rêve de devenir thérapeute – entrepreneur du coeur – est un rêve trop précieux et trop essentiel pour la société pour que vous ne le réalisiez pas dans les meilleures conditions.

Pour finir je citerai Churchill toujours espiègle: “Ne cherchez pas à jouer la sécurité dans votre vie, car c’est le jeu le plus dangereux du monde”

😉

Carpe Diem les Entrepreneurs du Coeur !

Vous pouvez à tout moment :
– Rejoindre le groupe « Réussir Comme Thérapeute »: je rejoins le groupe

Vous trouverez des articles de contenu 100% dédiés thérapeutes, des invitations pour des ateliers gratuits, etc.

– vous abonner à la chaîne Youtube: je m’abonne à la chaîne

J’y poste (quand j’ai le temps) des vidéos sur des sujets très concrets en rapport avec votre activité de thérapeute. Vous y trouverez aussi par exemple les enregistrements de mes ateliers LIVE etc.

D’autres articles intéressants: