11 clés pour un réseautage efficace et agréable

Réseautage: 11 clés pour qu’il soit efficace et agréable !

Après plusieurs années comme « entrepreneur du coeur » j’ai appris quelques éléments concernant le réseautage (ou networking en anglais). Je me souviens au début de cette angoisse que je ressentais de rencontrer de nouvelles personnes et d’échanger avec elles. Me rendre à ces événements était un supplice. Je me disais que je devais le faire mais sans le bon état d’esprit c’était toujours très décevant.

Je n’abordais tout simplement pas le networking de la bonne manière et dans le bon état d’esprit. Aujourd’hui j’y prends même du plaisir. Laissez-moi partager avec vous les 11 clés de mon changement d’attitude vis-à-vis de networking 

Clé numéro 1: s’appuyer sur l’inconfort des autres

Vous êtes sans doute allés à des événements networking où vous constatez qu’il y a certes des personnes qui discutent entre elles de manière joviale mais aussi pas mal de personnes seules, qui regardent un peu nerveusement leur téléphone ou le menu (comme moi avant) Ces personnes sont venues ici parce qu’elles ont envie de rencontrer d’autre professionnels mais elles n’osent pas. Donc allez les voir pour vous présenter et entamer la conversation. Vous leur rendrez réellement service et ces personnes vous en seront très reconnaissantes. Et cela peut être pour vous la manière de vous « lancer » dans la soirée.

Clé numéro 2: donner sans rien attendre en retour

En tant que thérapeute ce secret devrait vous parler. En discutant avec des personnes hyper actives en terme de networking je me suis aperçu qu’elles réalisaient énormément d’actions désintéressées. Elles sont simplement en permanence en interaction avec de nouvelles personnes même si ces personnes ne seront sans doute jamais en capacité de leur rendre quelque service que ce soit. Mes ces personnes en connaissent d’autres …

Clé numéro 3: soyez fiers de qui vous êtes

Vous venez de débuter comme thérapeute ? Vous n’êtes pas issus de l’école la plus prestigieuse dans votre discipline ? Votre parcours pro précédent n’est pas très excitant ? Peu importe ! Soyez fiers de votre parcours et de qui vous êtes. Soyez assurés que les gens se souviendront beaucoup plus de vous – et avec beaucoup plus de sympathie – si vous partagez votre parcours de manière authentique plutôt que d’essayer de ne pas dévoiler ce que vous prenez pour des faiblesses et qui va vous rendre lisse et peu intéressant: l’exact opposé de votre objectif initial !

Clé numéro 4: faites des compliments très souvent

Vous êtes à cet événement de networking et vous observez cette personne qui se tient pleine de confiance au milieu de la foule et qui semble raconter des choses captivantes ? Vous entendez dire qu’elle a une activité florissante ou qu’elle a rencontré un succès impressionnant récemment ? Ne soyez pas jaloux ou envieux. Allez la féliciter même si c’est un concurrent direct. Encore une fois c’est en donnant de manière désintéressée que vous recevrez le plus. Le networking n’échappe pas à cette règle.

Clé numéro 5: Recherchez des points communs

À chaque fois que vous allez un événement networking, essayez d’obtenir la liste des participants et fixez vous comme objectif de rencontrer certaines personnes. Renseignez-vous sur ces personnes.

Aujourd’hui avec Internet vous pouvez très rapidement et très facilement trouver des informations intéressantes sur leur parcours, ce qu’ils font et utiliser ces éléments pour entamer et nourrir des conversations de qualité avec ces interlocuteurs. Vous avez forcément des points en commun qui vont constituer une super base d’échange !

Clé numéro 6: utilisez votre réseau avec parcimonie

Vous allez progressivement faire grandir votre réseau. Vous allez avoir beaucoup de cartes de visite et de contacts. Essayez de n’activer ces contacts que lorsque vous en avez réellement besoin et en étant sûr qu’ils tireront aussi un bénéfice de l’échange que vous leur proposez. J’ai parlé tout à l’heure d’action désintéressée. Mais lorsque vous sollicitez ces personnes il est intéressant d’avoir quelque chose pour elle en retour.

Clé numéro 7: ne soyez pas schizophrène

Nous avons déjà parlé de l’importance de construire une marque personnelle et de cet « effort » d’authenticité que cela pouvait nécessiter. Et bien de la même manière vous ne devez pas être uniquement « professionnel » dans ces événements de networking. Je vous conseille vivement d’être authentiquement vous-même et de ne pas hésiter à raconter votre histoire personnelle même si cela implique des détails que des personnes pourraient qualifier d’intime. Notre plus grand point commun à tous ? Les émotions que nous vivons !

Clé numéro 8: Intéressez-vous aux autres

Nous avons déjà parlé des informations que vous pouviez prendre sur vos interlocuteurs avant de les rencontrer pour alimenter des conversations riches. L’autre excellent moyen de laisser une bonne impression à votre interlocuteur est de vous intéresser sincèrement à lui. Posez-lui des questions sur ses activités et son parcours et laissez-le venir à vous et vous poser à son tour des questions.

Clé numéro 9: utilisez les réseaux sociaux

Si vous voulez être actif dans la construction de votre réseau je vous conseille de réserver 1h par exemple par semaine pour aller « réseauter » sur votre réseau social préféré. Quand on parle de réseau professionnel on fait souvent référence à Linkedin. Pour aller entamer la discussion avec des personnes qui vous semblent complémentaires dans votre réseau intéressez-vous là encore à elles: quels sont les articles qu’elles postent ? Quels sont leurs connexions et centres d’intérêt ? Leur parcours ? Initiez les demandes de contact et les conversations en vous appuyant sur ces éléments individualisés.

Clé numéro 10: donnez gratuitement

S’il y a une chose qu’Internet à modifié dans le marketing c’est l’importance du contenu gratuit. Vous devez partager énormément de contenu gratuit avec vos interlocuteurs et laisser ce contenu devenir votre meilleur ambassadeur auprès des autres pour construire votre influence et votre réseau.

Clé numéro 11: Croyez en la « sérendipité »

Ce terme est devenu très à la mode. Il est issu de l’anglais « serendipity ». Pour l’anecdote il a été inventé à partir du conte oriental « Voyages et aventures des trois princes de Serendip » de Cristoforo Armeno qui profitent d’un hasard heureux.
Ce terme résume vraiment toute la magie du networking: en multipliant les interactions, vous serez surpris régulièrement par les opportunités quasiment magiques que cela peut parfois générer. Mais qui dit opportunités, dit action ! Et cette magie nécessite souvent de se forcer à sortir de sa zone de confort jusqu’à ce qu’elle devienne une habitude agréable 

Votre témoignage
Et vous, comment vivez-vous ce networking ? Quelles actions menez-vous ?
Qu’est-ce qu’elles vous apportent ? Avez-vous des « astuces » sur ce sujet à partager avec la communauté ?

Vous pouvez à tout moment :
– Rejoindre le groupe « Réussir Comme Thérapeute »: je rejoins le groupe

Vous trouverez des articles de contenu 100% dédiés thérapeutes, des invitations pour des ateliers gratuits, etc.

– vous abonner à la chaîne Youtube: je m’abonne à la chaîne

J’y poste (quand j’ai le temps) des vidéos sur des sujets très concrets en rapport avec votre activité de thérapeute. Vous y trouverez aussi par exemple les enregistrements de mes ateliers LIVE etc.

A lire également …

6 règles pour améliorer votre profil linkedin de thérapeute

6 conseils pour promouvoir votre business avec Instagram

Devenir thérapeute … ou ne pas devenir thérapeute ?