Témoignage : Léopoldine Coupry, formatrice spécialisée en réflexologie pédiatrique

Merci de vous présenter en 4 à 5 lignes

Je suis Léopoldine Coupry, réflexologue et formatrice en réflexologie. Je vis en Haute-Savoie à La Roche sur Foron. J’ai 34 ans. Je suis en couple et j’ai deux enfants de 4 ans et 20 mois.

Parlez-nous de votre activité actuelle de thérapeute alternatif

Je suis réflexologue depuis 2 ans 1/2 et je me suis spécialisée en réflexologie pédiatrique. J’ai également suivi une formation de conseillère en aromathérapie. Et je suis Instructrice en massage à l’école via l’association MISA France.
Je travaille 1 journée par semaine en maison de retraite à Collonges sous Salève où je propose des soins de réflexologie aux résidents et au personnel (médical, administratif…).
Je travaille 2 jours par semaine au centre de formation que j’ai créé en juillet 2017 auprès de mes stagiaires réflexologues.
Le reste de mon temps de travail est consacré à mes clients à domicile et au massage école que je pratique 2 fois par semaine dans deux écoles différentes.

Comment s’est déroulée votre reconversion ?

Conseillère en Economie Sociale et Familiale auprès des publics précaires depuis une dizaine d’année, j’ai eu envie de « renouveau ». Je souhaitais continuer à accompagner les autres mais autrement. La réflexologie est arrivée à moi par hasard. Après un atelier découverte qui a été un déclic, j’ai décidé d’en faire ma profession.
Après deux années à temps partiel, j’ai fini par démissionner pour vivre de la réflexologie à temps plein.
Je n’ai pas rencontré de réelle difficulté puisque très rapidement j’ai eu une clientèle fidèle et une maison de retraite qui m’a ouvert ses portes.

Comment vous êtes-vous fait connaître en tant que thérapeute ?

Mon site Internet et mon réseau Facebook sont les moyens qui ont été les plus efficaces pour me faire connaître.
Depuis peu, le bouche à oreille fonctionne et on me recommande.

Les points positifs du métier de thérapeute alternatif selon vous ?

– être indépendant
– gérer son emploi du temps
– échanger avec d’autres thérapeutes et travailler en équipe à la maison de retraite
– rencontrer de nouvelles personnes toutes les semaines

Les difficultés principales que vous avez rencontrées ?

Aucune

Vos conseils pour les aspirants thérapeutes ?

Y croire 🙂

Partagez avec nous vos projets, vos rêves en rapport avec votre activité ?

Faire grandir mon centre de formation en proposant d’autres formations de médecine naturelle.

Quelques mots sur Omyzen ?

Les infos et les échanges, supers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.